SYNDROME D’ALIENATION PARENTALE

Contrairement à ce qui est indiqué dans certains articles ou à ce qu’un certains nombre de professionnels ont admis comme établi, le SAP n’est pas reconnu par la communauté scientifique française et internationale:

1) Le créateur de ce concept, Richard Gardner, préconise la pédophilie dans plusieurs de ses écrits, ainsi que la préconisation de ne pas poursuivre les pères qui commettent des incestes.

2) Le ministère de la Justice, dans sa préconisation n° 58 concernant la lutte contre les violences conjugales informe « sur le caractère médicalement infondé du « syndrome d’aliénation parentale ».

3) L’Association Américaine de Psychiatrie et le Guide de Conseil national des tribunaux de la famille aux USA mettent en garde contre l’utilisation de ce concept.

4) Une étude demandée par le Ministère de la Justice du Canada montre qu’on ne retrouve de comportement aliénant que dans 0,4 % des situations conflictuelles.

5)  Deux études longitudinales précises montrent que dans la très grande majorité des cas, le refus d’un enfant de voir un parent n’est pas lié à un comportement d’emprise de l’autre parent.

6) L’évaluation du fonctionnement psychique d’un enfant en expertise ne peut être fait que par un expert pédopsychiatre ou psychologue spécialisé en psychopathologie de l’enfant.

Pour des informations scientifiques récentes et précises, il est possible de consulter  « Le syndrome d’aliénation parentale, un concept dangereux » sur le site mauriceberger.net

Le Dr Maurice Berger est pédopsychiatre, ancien chef de service en pédopsychiatrie au CHU de St Etienne, ex-professeur associé de psychopathologie de l’enfant, membre de plusieurs commissions ministérielles concernant la protection de l’enfance.

 

Les documents de références sur le SAP:

Vous pouvez télécharger chacun de ces documents en cliquant dessus.

Publicités